Wiki Encyclopédie Malazéenne
Advertisement

Les Souvenirs de la Glace est le troisième livre de la série du Livre des Martyrs – The Malazan Book of the Fallen – de Steven Erikson. Il a été publié au Royaume-Uni et au Canada en janvier 2001 et aux États-Unis en novembre 2005. Les Éditions Leha le publient à leur tour, et pour la première fois en France, le 26 avril 2019. La traduction est assurée par Nicolas Merrien.


Résumé de l'Éditeur[]

Le continent ravagé de Genabackis a donné naissance à un nouvel empire terrifiant : le Domin de Pannion. Telle une marée de sang corrompu, il se répand sur les territoires avoisinants, dévorant ceux qui refusent de se soumettre à la sainte parole de son tyran fanatique : le cruel Oracle de Pannion. Sur son chemin se dresse une improbable alliance.

L’Ost de Dujek Unbras et les Brûleurs de Ponts de Mésangeai sous les ordres de Ganoes Paran ont choisi de faire front aux côtés de leurs vieux ennemis : les forces du seigneur de guerre Caladan Rumin, les Tistes Andii d’Anomander Rake, le Seigneur de Sangdelune, et le peuple des Rhivis des plaines. Surpassés en nombre et se méfiant les uns des autres, ils devront se tourner vers de potentiels renforts, en particulier les Epées Grises, une fraternité de mercenaires qui a pour ordre de tenir à tout prix la ville assiégée de Capustan, mais aussi les Barghasts à Visage Blanc en proie à des querelles intestines. Mais les clans non-morts des T »lan Imass se sont également réveillés, répondant à un antique rassemblement ordonné par la première Jeteuse d’Os de chair et de sang à avoir vu le jour depuis plusieurs centaines de milliers d’années.

Dans l’ombre, une force plus sombre et malveillante semble menacer le monde. Une infection se répand, corrompant les garennes, souillant la chair de Brûle, la déesse endormie elle-même. À Morn, des tumulus profanés portent la marque du Chaos, promesse d’une effroyable renaissance. Et partout l’on raconte que le Dieu Estropié, désormais libéré de ses chaînes, chercherait à assouvir son impitoyable vengeance…

Marquant le retour de bon nombre de personnages des Jardins de la Lune et introduisant son lot de nouveaux protagonistes remarquables, les Souvenirs de la Glace se pose comme un nouveau chapitre capital au sein de l’éblouissant cycle de fantasy épique de Steven Erikson tout autant que comme un sommet d’écriture

Avant-Propos[]

Dédicaces[]

À R. S. Lundin

Remerciements[]

J’exprime toute ma gratitude aux personnes suivantes pour leur soutien et leur amitié : Clare, Bowen, Mark, David, Rick, Chris, Cam, Courtney ; Susan et Peter, David Thomas Sr. et Jr. ; Harriet, Chris, Lilly, Mina et Smudge ; Patrick Walsh, Simon et Jane. Merci également à Dave Holden et à sa sympathique équipe (Tricia, Cindy, Liz, Tanis, Barbara, Joan, Nadia, Amanda, Tony, Andy et Jody) de Pizza Place pour la table et pour le rab. Et merci à John Meaney pour les détails répugnants à propos des semences mortes.

Cartes[]

Éditions[]

Apparaît dans d'autres langues sous les titres suivants :

  • Bulgarian - Spomeni ot led
  • Czech - Vzpomínky ledu
  • Dutch - In de Ban van de Woestijn
  • French - Les Souvenirs de la Glace
  • German - Die eisige Zeit, Der Tag des Sehers (issued in two installments)
  • Hungarian - A jég emlékezete
  • Italian - Memorie di ghiaccio
  • Polish - Wspomnienie lodu (issued in two installments)
  • Portuguese - Memórias do Gelo, Capustan (issued in two installments)
  • Romanian - Amintirile Gheții
  • Russian - Память льда (issued in two installments)
  • Serbian - Sećanja na led
  • Spanish - Memorias de hielo

 Résumé de l'intrigue[]

Le prochain résumé contient des spoilers

Prologue[]

Le prologue s’ouvre sur un retour en arrière de presque 300 000 ans, lors de la 33e guerre de Jaghut. Une Jeteuse D'Os T'lan Imass sauve deux enfants Jaghut de la mort, alors qu'ils sont traqués par un groupe de chasse Imass, en les envoyant dans ce qu’elle croit être une porte vers Omtose Phellack. Nous faisons ensuite un nouveau bon dans le temps, 120 000 ans environ avant le Sommeil de Brûle et trois ans après la chute du Dieu Estropié quand trois Dieux Aînés convergent vers Kallor afin de le punir de ses crimes. Ils maudissent Kallor qui les maudit en retour. Un Togg blessé regarde de loin.

Livre 1 : L'Étincelle et les cendres.[]

Epigraphe

Cinq mages, une Adjointe, d’innombrables démons impériaux et la
débâcle que fut Darujhistan, tout cela a servi à justifier publiquement
le statut de hors-la-loi proclamé par l’Impératrice à l’encontre de Dujek
Unbras et de ses légions vaincues. Le fait que ce Unbras, libre de toute
entrave, ait pu entamer une nouvelle campagne, cette fois-ci en tant
que force militaire indépendante, afin de forger sa propre alliance impie
destinée à poursuivre la terrible enfilade de sorcellerie sur Genabackis,
s’avère, par certains côtés, accessoire. Ceux qui ont souffert, les
innombrables victimes de ces instants dévastateurs, pourraient, si Goule
leur accordait ce privilège, exprimer une opinion complètement différente.
Peut-être le détail le plus poétique de tous les évènements qui allaient
par la suite être connus sous le nom de Guerre de Pannion était-il en fait
précurseur de la campagne tout entière : la destruction fortuite, inopinée,
d’un simple pont de pierre par le Tyran jaghut au cours de sa funeste
marche sur Darujhistan…

Campagnes Impériales (La Guerre du Pannion)

1194 - Volume IV Genabackis
Imrygyn Tallobant (1151 -)



Morn par Spin Drift

Toc le Jeune se réveille à Morn et rencontre Onos Out'ilan, qui attend Dame Envie. Elle arrive et les trois décident de voyager vers le nord pour en savoir plus sur la Déchirure trouvée à Morn. Dame Envie voyage avec un chien nommé Garath, un Ay nommé Baaljagg, et trois guerriers Seguleh, Mok, Thurule et Senu. Mok est haut placé parmi les Seguleh, et dirige une armée punitive contre l'Oracle de Pannion, composée de ses deux compagnons. En chemin, Toc et Onos s'entraide pour faire des flèches, Dame Envie tente de flirter avec Toc et, à sa grande consternation, se fait repousser tandis que les Seguleh - à l’exclusion de Mok - tente de défier Onos en combat singulier. Les deux sont vaincus par l'Imass.

Grognard est un garde de caravane Daru avec ses amis Harllo et Pierrie Menackis. Ils escortent une personne mystérieuse nommée Keruli à Capustan. Sur le chemin, ils rencontrent deux sorciers nommés Bauchelain et Korbal Broche qui disent également voyager vers Capustan sur un coup de tête. Un autre ami de Grognard, Bouque, affirme qu'ils sont responsables de plusieurs meurtres à Darujhistan et décide de rejoindre la caravane des deux sorciers comme garde tout en cherchant à les tuer ou à mourir en essayant. Sur le chemin de Capustan, ils s’arrêtent à Saltoan où Keruli tente de renforcer les défenses contre le danger croissant du Domin de Pannion qui répand la désinformation et la propagande. En partant, ils rencontrent Hetan, Cafal et Netok, trois guerriers Barghast du clan des Visages Blancs qui prétendent chasser les démons. Ils décident d’unir leurs forces pour leur mutuelle protection. Bauchelain et Korbal Broche, avec l’aide d’un chaman Barghast maintenant confiné dans un piège, trouvent la caravane de Grognard et les avertissent que les "démons" arrivent. Alors qu’ils se préparent à la bataille, Keruli détermine que les "démons" sont en fait des chasseurs K’ell morts-vivants K’Chain Che’Malle, des choses qui n’ont pas été vues sur terre depuis des milliers d’années. Dans la bataille suivante, Harllo et Grognard sont mis à terre.

L’enfant née des efforts de K’rul, Pran Chole, et Kruppe pendant les Jardins de la Lune, vit maintenant parmi les Rhivi. Elle s’appelle Renarde Argentée, elle a grandi à un rythme incroyablement rapide. Elle semble avoir dix ans bien que seulement quelques mois ont passé depuis qu'une femme Rhivi maintenant connue sous le nom de Mhybe, lui a donné naissance. Renarde Argentée ne sait pas que sa croissance rapide est alimentée par le vol de la jeunesse de sa mère. La jeune fille révèle qu’en elle se trouvent les âmes renaissantes de Loquevoile et de Frissombre, bien que leurs personnalités disparates prennent tour à tour le contrôle. Renarde Argentée prétend être une Jeteuse d'os de chair et de sang T’lan Imass et dit qu’elle va les convoquer pour aider à la guerre contre le Domin de Pannion. Kallor la déclare méchante et exhorte tout le monde à la tuer avant qu’elle ne devienne trop puissante et ne les trahisse tous.

Les armées de Dujek Unbras et de Caladan Rumin se rencontrent, et leur alliance se solidifie. Il est déterminé que leur premier arrêt devrait être Capustan pour soulager les Épées Grises, et que leur destination ultime devrait être Coral pour combattre le Domin à sa source. Des rumeurs circulent que le Domin de Pannion utilise une horde de paysans affamés connus sous le nom de Tenescowri qui ont commis des crimes horribles, le cannibalisme étant le moindre d’entre eux.

Le conseil de Darujhistan arrive, comprenant Coll, Murillio, Estraysian D’Arle, et Kruppe, ils promettent d’aider les armées en fournissant des lignes de ravitaillement et du matériel par l’intermédiaire de la Guilde Commerciale de la Trygalle. Mésangeai, dont la jambe mal guérie après la Fête nécessite toujours des soins, décide de se tenir debout pour défendre Renarde Argentée au côté de Korlat, commandante en second d’Anomander Rake.

Ganoes Paran, maintenant capitaine des Brûleurs de Pont, se sent mal et souffre de visions cauchemardesques depuis son contact avec les Chiens de l’Ombre et les événements de la Fête à Darujhistan. Maillet et Ben Le Vif déterminent qu’il est sur le point de vivre l'Ascendance et que sa résistance à celle-ci le rend malade. Renarde Argentée le déclare comme une nouvelle carte non alignée dans le Jeu des Dragons, le Maître du Jeu. Une table fabriquée par les Brûleurs de Pont spécifiquement pour le Jeu de Dragons est découverte en possession de Caladan Rumin avec le visage de Paran peint dessus. En le voyant, Paran est transporté à la Maison Finnest d’où il se rend à l'Antre de la Bête et trouve deux trônes vides. Il voit aussi que Brûle est blessé avec une silhouette rétrécie et encapuchonnée enchaînée à la blessure. Renarde Argentée dit qu’une guerre a commencé contre les garennes elles-mêmes et que Paran est essentiel pour gagner cette guerre. Paran est certain qu’il va échouer.

Ben le Vif, en rencontrant le Dieu Estropié, détermine qu’il a empoisonné Brûle. En visitant une Sorcière de Tennes, il découvre que Brûle dort pour rêver, et que ses rêves sont devenus fébriles. Il se rend compte que si elle meurt, toute l’humanité sera en danger. Il promet de la sauver et de trouver un moyen de contrecarrer le Dieu Estropié. La sorcière promet d’aider.

Nous apprenons par Anomander Rake et Caladan Rumin qu’ils étaient responsables, avec d’autres Ascendants, de l’enchaînement, pensant que c’était la seule solution possible à l’époque. Le Dieu Estropié et les sorciers du Domin de Pannion utilisent la garenne du Chaos. Rake ne pense pas que ce soit une coïncidence. Si Brûle meurt, ils réalisent que sa garenne sera le chemin vers les autres garennes, et que le Dieu Estropié les détruira et que par conséquent il détruira toute magie. La destruction, suggère Rumin, ne s’arrêtera pas là.

Livre 2 : Âtre[]

Epigraphe

Le dernier Glaive Mortel du Reve de Fener fut Fanald de Cawn Vor, tué lors de l’Enchaînement. Le dernier Destriant ayant revêtu le Sanglier fut Ipshank de Korelri, disparu durant la Dernière Fuite de Manask sur les Champs de Glace de Stratem. Un autre individu attendait de pouvoir revendiquer ce titre, mais il fut chassé du temple avant de parvenir à ses fins, et le nom de cet homme fut rayé de tous les documents. On sait, néanmoins, qu’il venait d’Unta ; qu’il avait débuté dans la vie comme détrousseur dans les ruelles sordides, et que son bannissement du temple fut marqué par le châtiment singulier du Reve de Fener…


Les Vies du Temple

Birrin Thund



Dans la ville de Capustan, Karnadas, Brukhalian, et Itkovian (le Destriant, Le Glaive Mortelle, et le bouclier Enclume du Rêve de Fener, respectivement), dirige les Épées Grises chargées de la défense de la ville contre le Domin de Pannion. Ils sont employés par le prince Jelarkan, qui lutte contre les manœuvres politiques du Conseil du Masque, un groupe de prêtres qui portent les visages de divers Anciens dieux et Ascendants. Itkovian prend un régiment d’Épées Grises à l’extérieur de Capustan où ils sont attaqués par des chasseurs morts-vivants K’ell, mais il rencontre Pran Chole et les T’lan Imass. Les T’lan Imass offrent une aide contre les K’chain Che’Malle, mais n'aideront pas contre les armées humaines du Pannion. Itkovian retrouve aussi la caravane de Grognard avec Bauchelain et Korbal Broche, et Hetan et Cafal. Harllo et Netok sont morts pendant la bataille avec les chasseurs K’ell. Les Épées Grises les emmènent tous à Capustan. Peu après, les troupes de Pannion encerclent Capustan, dont 100000 Tenescowri, l’armée paysanne affamée.

Hetan et Cafal approchent le Conseil des Masques et demandent que les restes des familles fondatrices du clan Barghast leur soient remis. Le conseil accepte la requête, et les Anciens Esprits Barghast sont réveillés.

Grognard boit beaucoup après avoir appris la mort de Harllo, mais y remédie grâce à Bouque et Pierrie. Pierrie reste avec les Épées Grises, et a juré fidélité à Keruli. Bouque reste avec Bauchelain et Korbal Broche, qui ont acheté un manoir à Capustan. Bouque prétend qu’il reste parce qu’il a besoin de les arrêter; Broche a recommencé à assassiner des citoyens. Keruli donne à Bouque un petit oiseau d’argile pour l’aider.

Ben Le Vif erre dans les garennes, découvrant une nouvelle crasse qui les affecte. Errant dans le royaume de Goule, il rencontre Talamandas, un piègebois avec l’âme de l’un des premiers fondateurs des Barghasts. Il libère Talamandas après avoir appris que les Barghasts étaient autrefois des T’lan Imass qui vivaient avec les Thelomen Toblakai. Plus tard,Ben Le Vif rencontre l’équipe de Bougeotte qui l’attend alors que le reste des Brûleurs de Ponts rencontre Humbrall Taur et les Barghasts Visages Blancs. Ben Le Vif est saisi par les esprits des Barghasts qui, avec Talamandas comme porte-parole, lui disent qu’ils doivent prendre contact avec les épauleurs Barghast et les convaincre d’aller à Capustan où leurs restes sont situés. Ben Le Vif suggère de canaliser leur pouvoir à travers Maillet qui est en route vers le campement des Visages Blancs.

Les Brûleurs de Ponts, menés par Ganoes Paran, se rendent tous à la rencontre des Barghast Visages Blancs pour négocier une alliance contre le Domin de Pannion. Gogues prétend avoir des liens de sang avec les premières familles, et se bat en duel contre l’un des fils de Humbrall Taur. Gogues tue le garçon, mais est mortellement blessé dans le processus. Maillet arrive à temps pour le guérir, et est sauvé de l’empoisonnement fatal de sa garenne lorsque les Esprits des Barghasts interviennent. Ben Le Vif arrive peu de temps après, et lui et Paran rencontrent Humbrall Taur, permettant aux esprits Barghasts de se faire sentir dans le clan des Visages Blancs pour la première fois.

L’armée de Dujek Unbras et l’hôte de Caladan Rumin marchent lentement vers Capustan, la Guilde Commerciale de la Trygalle les approvisionnant. Renarde Argentée semble maintenant être une adolescente, tandis que la Mhybe est rongée par la douleur de la vieillesse. Kruppe, Korlat, et Mésangeai tentent tous de consoler la Mhybe, mais elle refuse leur confort, et est encore tourmentée par des rêves de menaces sans visage. Korlat et Mésangeai deviennent amants. Kallor accepte une offre de devenir le Grand Roi de la Maison des Chaînes en échange d’une opportunité de tuer Renarde Argentée.

Toc le Jeune et Outil approfondissent leur amitié tout en faisant des flèches et des lames de la pierre. Quand Toc voit une vision de l’histoire de Baaljagg comme un Ay, Outil lui donne un nom Imass : Aral Fayle. Toc est également témoin de la mort de Traque, et rencontre Kilava qui a l’intention d’aller à Corail, non pas pour répondre à la convocation de Renarde Argentée, mais pour terminer les travaux inachevés. La rivalité entre Outil et Mok s’intensifie lorsque l'Imass voit Mok battre facilement un chasseur K’ell. Dame Envie rencontre K’rul qui révèle que les guerriers se nourrissent tous de son sang, et que le Dieu Estropié l’empoisonne, et qu’il a besoin de l’aide d’Envie pour amener Toc et le Seguleh au cœur du territoire du l'oracle de Pannion.

En entrant sur le territoire de l'Oracle, Toc abandonne ses compagnons et rejoint les Tenescowris, espérant qu’ils rencontreront les malazéens. Des semaines plus tard, affamé et délirant, il est convoqué par l'oracle de Pannion et voit le cadavre d’un vieil homme animé par un Jaghut dont les pouvoirs sont décuplés par des vrilles grises de puissance qui s’étendent vers le sol. Après avoir donné une autre vision de ses compagnons à Toc à travers les yeux de Baaljagg, l'Oracle le jette dans une prison avec la matrone K’Chain Ch’Malle qui habitait autrefois dans la déchirure à Morn. Il est maintenu en vie avec la sorcellerie tandis que la matrone, folle de douleur et de chagrin causé par la perte de ses enfants, lui brise les os encore et encore dans son étreinte.

Livre 3 : Capustan[]

Epigraphe

Le dernier Glaive Mortel du Reve de Fener fut Fanald de Cawn Vor,
tué lors de l’Enchaînement. Le dernier Destriant ayant revêtu le Sanglier
fut Ipshank de Korelri, disparu durant la Dernière Fuite de Manask sur
les Champs de Glace de Stratem. Un autre individu attendait de pouvoir
revendiquer ce titre, mais il fut chassé du temple avant de parvenir à ses fins,
et le nom de cet homme fut rayé de tous les documents. On sait, néanmoins,
qu’il venait d’Unta ; qu’il avait débuté dans la vie comme détrousseur
dans les ruelles sordides, et que son bannissement du temple fut marqué par le
châtiment singulier du Reve de Fener…


Les Vies du Temple
Birrin Thund



Toc le Jeune est détenu dans la ville forteresse de Bastion, enfermé dans l’étreinte de la matrone. Il est maintenant déformé et perd la tête, mais il entend des nouvelles des armées Pannions qui mènent une guerre coûteuse dans le sud alors que le groupe de Dame Envie remonte vers l'Oracle. Par la suite, Outil, Garath et Baaljagg s’introduisent dans Bastion, forçant l'Oracle à fuir avec Toc et la Matrone à Corail. Quand il dort, il rêve de courir avec une meute de loups, cherchant une carrière pour livrer quelque chose, et Toc réalise que le dieu d’hiver Togg réside en lui.Il apprend aussi que Baaljagg est la manifestation physique de Fanderay, les millénaires de séparation entre Fanderay et Togg alimentent sa poursuite désespérée. Toc se voit montrer la baie de Corail et rencontre un Oraclodomin qui fait preuve d'une gentillesse inattendue.

Grognard par Dejan Delic

La ville de Capustan est assiégée par le Domin de Pannion, qui attaque avec 80000 soldats et près de 300000 Tenescowris. Itkovian mène les Épées Grises dans la défense de la ville en utilisant une stratégie de retraite contrôlée, qui aux premiers contacts annéantit les assaillants. Ils sont moins nombreux, mais la défense commence à s’effondrer. Grognard, d’abord peu intéressé par les combats, trouve Pierrie Menackis, qui a été violé par un Oraclodomin. Un changement inexplicable s’opère en lui, il rassemble plusieurs combattants et se joint à la défense de la ville tenue par les seules Épées Grises jusque là, sauvant essentiellement la ville. L’attaque des Tenescowris, envahit la ville par le poids du nombres. Grognard a combattu avec une milice impromptue dans un bâtiment d’immeuble. Chaque membre de sa milice, y compris Grognard, est coiffé magiquement de rayures de tigre et commence à communiquer sans paroles. Itkovian fait l’observation que Traque marche dans l’ombre de Grognard. Itkovian sent le pouvoir de Fener décliner, et a une crise de la foi.

Keruli entre dans le Conseil du Masque, exigeant de siéger au conseil en tant que Rath’K’rul, et protège la Servitude en travaillant avec les Barghasts. Rath’Fener, après avoir conclu un accord avec le Domin, convoque Brukhalian pour le protéger. Brukhalian est tué par un oraclodomin sur son chemin vers la Servitude, et Karnadas meurt peu après. Itkovian promet de se venger de la trahison de Rath’Fener. Il emmène les Épées Grises restantes au palais du Prince Jelarkan où il rencontre Anaster, le chef des Tenescowri et découvre que Jelarkan est mort, dévoré par ceux-ci. Itkovian propose à Anaster de lui oter son désespoir, ce qui provoque la fuite d'Anaster, terrorisé.

Les Barghasts Visages Blancs et les Brûleurs de Ponts arrivent à Capustan et voient la ville en feu, envahie par le Domin. Paran mène les Brûleurs de Ponts en avant dans Capustan où il rencontre Grognard, qui est maintenant l’épée mortelle de Traque. Le lendemain, les Visages Blancs repoussent avec succès le Domin de Panion hors de la ville, droit sur le chemin de l’armée à venir menée par Dujek et Rumin. Paran a une vision de Fener, attiré dans le monde mortel, et Frissombre lui parle de la guerre à venir avec le Dieu Estropié. Paran accepte son rôle de Maître du Jeu, et accompagne Grognard à la Servitude où ils rencontrent Itkovian. Itkovian sait que Fener a été remplacé par Traque, mais refuse de renoncer à son serment. Il coupe rituellement les mains de Rath’Fener et lui retire spirituellement tout le chagrin dont il est rempli, emportant également ainsi les âmes mortes de Capustan en lui. Cela le tue momentanément, mais Paran le ramène à la vie.

Bouque continue son travail de garde et la surveillance de Bauchelain et de Korbal Broche,enrôlant des citoyens de Capan pour réduire les meurtres de Korbal Broche. L’oiseau d’argile que Keruli lui a donné l’a transformé en épervier Solipris, qu’il utilise pour espionner Bauchelain et Korbal Broche, alors qu'il font une tentative avortée pour kidnapper Anaster. Quand la bataille est terminée, Bouque choisit de rester un épervier pour de bon, et s’envole loin de la ville en feu.

La Mhybe a tellement vieilli qu’elle ne peut plus marcher. Quand elle dort, elle rêve qu'elle est poursuivie par des loups, et presque rattrapée avant de se réveiller à chaque fois. Coll et Murillio, offensés par la façon dont elle a été mise de côté et confinée dans un chariot, décident de l'enlever quand ils arrivent à Capustan avec l’espoir de trouver un prêtre qui lui accordera une fin digne.

Les armées conjointes de Dujek et Rumin marche vers Capustan. Renarde Argentée convoque le T’lan Ay, ce qui provoque des tensions en raison de son ambivalence face à l’implication des T’lan Imass dans la guerre contre les Pannions. Il est discuté au sein du groupe que l'Oracle de Pannion est probablement un tyran Jaghut travaillant avec une matronne K’Chain Che’malle vivante, et qu’il est très probablement un pion du Dieu Estropié. Quand Kruppe se vante de pouvoir protéger tout le monde du Dieu Infirme, Caladan Rumin le frappe avec le marteau de Brûle. Malgré le tremblement de terre qui s'en suit, Kruppe est indemne, prouvant à tous qu’il a la protection d’un Ancien Dieu. Mésangeai et Dujek conviennent de rester concentrés sur l'Oracle de Pannion et de permettre aux divers Ascendants de traiter avec le Dieu Estropié.

En rencontrant les forces du Pannion à l’extérieur de Capustan, Rumin découvre que la proclamation hors-la-loi de l'Impératrice était fausse et uniquement dans le but d’obtenir une alliance avec Rumin et les autres. Anomander Rake dit qu’il le savait déjà, mais qu'il a choisi de s’allier avec les malazéens parce qu’ils étaient la seule force intéressée à voir la paix apportée dans les terres de Pannion. Rake utilise sa forme Eleint pour effrayer les Tenescowris pour qu’ils se rendent, et Anaster est pris en otage. Les Barghasts Visages Blancs décide d’accompagner l’armée pour voir l'Oracle de Pannion mort. Les Épées Grises, maintenant assermentés à Togg et Fanderay, vote favorablement pour suivre l'armée , tout comme la milice de Grognard. Ils décident de diviser leurs forces et de se réunir à Corail, qui semble être l’endroit où la bataille finale sera livrée.

Le second rassemblement des T’lan Imass a lieu. Renarde Argentée cherche à donner aux morts-vivants un nouvel ennemi à combattre, mais ils demandent plutôt d’être libérés du rituel. Renarde Argentée les accuse de l’avoir abandonnée et refuse de libérer même les T’lan Ay.

Ben Le Vif, aidé par Talamandas, reçoit la protection des dieux Barghasts en utilisant leur garenne sans être affecté par le poison de Dieu Estropié. Rumin lui dit que Paran, en tant que Maître du Jeu, a la capacité de nier la légitimité de Dieu Estropié dans le Jeu des Dragons. Paran pense que légitimer la Maison des Chaînes obligera le Dieu Estropié à jouer selon les mêmes règles que le reste du panthéon.

Envie, les Segulehs, Baaljagg, et Garath se battent à travers Omtose Phellack pour trouver Toc le Jeune et l'Oracle de Pannion. Alors qu’ils traversent une mer parsemée d’icebergs, ils croisent une femelle T’lan Imass nommée Lanas Tog, qui répond à l’appel de Renarde Argentée avec des nouvelles de deux nations de T’lan Imass qui ont été presque anéanties pendant une guerre avec les humains.

Livre 4 : Les Souvenirs de la Glace[]

Epigraphe
Premiers entrés, derniers sortis.


Devise des Brûleurs de Ponts

Les armées contre l'Oracle se séparèrent avec les Barghast et les Malazéens se rendant à Setta, tandis que les forces des Tistes Andiis et celle de Rumin vont à l'est. Ils prévoient de se retrouver à Maurik, mais Dujek et Mésangeai divisent leurs forces, envoyant les Brûleurs de Ponts et la moitié de l’armée directement à Corail. Leur plan est de perturber les embuscades mises en place par l'Oracle pour les forces de Rumin. Cela provoque une certaine tension quand Rumin le découvre, Kallor jetant des accusations venimeuses de mensonge depuis le début. Le long du chemin, les tensions augmentent encore quand Korlat et les Grands Corbeaux déclarent qu’ils sont incapables d’atteindre Anomander Rake. En arrivant à Maurik, Mésangeai se porte volontaire pour se déplacer à un rythme éreintant afin d’appuyer l'attaque préventive de Dujek. Korlat, son frère Orfantal et Kallor l’accompagnent tous. Avant de se séparer, les Épées grises prennent Anaster de la garde des Malazéens, et le Bouclier Enclume, Velbara, prend sa peine loin de lui, le laissant tel une coquille vide.

Les Brûleurs de Ponts se déplacent la nuit par quorl directement jusqu'à Corail. Paran fait de Piocheuse un lieutenant et la met en charge des Brûleurs en cas d’absence. Retors s’approche de Paran, posant des questions sur les dieux Barghasts, et lui dit que les Moranth et les Barghasts se sont divisés après que les Moranths aient fait la paix avec leur ennemi de toujours, les Tistes Edur. Le long du chemin, le Moranth Noir trouve un Tiste Edur mort qui semble avoir été jeté directement dans une tranchée profonde près de la baie de Corail appelée La Coupe d'Ortnal. Ben LE Vif et le Moranth Noir suppose que le Tiste Edur cherchait le vrai Trône de l’Ombre. Paran, utilisant ses nouvelles capacités de Maître du Jeu, trouve le Trône de l’Ombre, qui l’avertit que les Tiste Edur ont un empereur fou qui cherche à tuer Mère Ténèbre. Paran tente de rejoindre Anomander Rake, mais se retrouve à l’intérieur de Dragnipur. Il rencontre Draconus qui explique que Dragnipur était à l’origine une méthode pour Les ténèbres de se protéger du Chaos. Au loin, Paran peut voir une énorme tempête de magie chaotique avançant vers le chariot. Draconus dit que Rake doit envoyer plus d’âmes afin de tirer le chariot plus vite, mais l’épée doit inévitablement être brisée. Paran essaie de trouver Rake au travers du Jeu, mais s’évanouit quand il sent un choc puissant. Il se réveille et dit à Ben Le Vif que Rake est parti.

Advertisement